From The Blog

L'aviation d'affaires au Japon

Une hôtesse de l’air de Japan Airlines sanctionnée pour ivresse au champagne

Деловая авиация на Ближнем Востоке и в Средней Азии

Japan Airlines a annoncé qu’elle allait sanctionner une hôtesse de l’air, soupçonnée d’avoir bu du champagne à bord, lors d’un vol vers Hawaï.

Une enquête menée par Japan Airlines a révélé qu’un de ses PNC avait bu une mini-bouteille de champagne alors qu’elle était en service à 37 000 pieds. L’hôtesse de l’air en question a échoué à deux tests d’alcoolémie lors de ce vol Tokyo-Honolulu. Elle nie pourtant avoir été en état d’ébriété et affirme que l’échec du test s’explique par le fait qu’elle a effectué un bain de bouche plusieurs fois au cours du vol.

Selon le rapport, trois membres d’équipage auraient senti une odeur d’alcool se dégager du souffle de l’hôtesse de l’air et quatre autres auraient déclaré la voir se comporter de manière inhabituelle, notamment parce qu’elle se déplaçait fréquemment dans les toilettes de l’avion. Il a été retrouvé également une bouteille de champagne vide de 170 ml dans les poubelles, qui selon l’enquête n’aurait pas été consommée par un des passagers.

Бизнес авиация Азии

Le président de la compagnie aérienne, Yuji Akasaka, et le chef de la division des agents de cabine, Eri Abe, bénéficieront chacun d’une déduction salariale d’un mois, de 20 % et 10% respectivement, pour endosser la responsabilité de l’incident. JAL n’en est d’ailleurs pas à son premier du genre. Ainsi, un de ses pilotes a été arrêté à l’aéroport de Londres en novembre dernier alors qu’il s’apprêtait à voler vers Tokyo en état d’ivresse. Il a été condamné à dix mois de prison ferme.

Читайте также  L'actualité de l'été dans la Défense

Il apparaît au premier abord que JAL soit tout simplement la première compagnie aérienne japonaise à subir les conséquences d’un problème d’alcool dans son industrie. Ainsi, un récent sondage gouvernemental sur des incidents impliquant l’usage abusif d’alcool dans les compagnies aériennes a révélé que des employés de JAL « ont été impliqués dans 21 des 31 affaires enregistrées entre le début de 2017 et le mois de novembre de cette année », rapporte le Japan Times. Toutefois, la compagnie aérienne a également été la première à adopter un nouveau test d’alcoolémie extrêmement sensible. À mesure que les autres compagnies aériennes modernisent leurs tests, elles pourraient également faire face à une crise similaire.

Suite à cet ultime scandale d’alcoolémie, selon le Japan Times, la compagnie japonaise a demandé aux employés de s’abstenir de boire jusqu’à la fin de l’année, affirmant même qu’elle n’avait servi que des boissons sans alcool – donc, sans même du traditionnel saké cette saison, ce qui est inhabituel chez JAL- lors de fêtes organisées au sein de la compagnie. JAL a confirmé la nouvelle en informant que l’équipe de direction de la compagnie aérienne va  « introduire des mesures de sécurité permettant de regagner la confiance de nos précieux clients ».

 

Авиаперелеты на мероприятия и события